François d'Astanières

 
                                         

Retour

 
                                                 
                                                 
  François d'Astanières, avec Louis Constantin, conçoit en 1911 et fait breveter en 1912 un avion à stabilité automatique. Le brevet inclut une possibilité de modèle à train rentrant. Louis Clément construit l'avion à Saint Cyr. L'appareil est essayé par Bielovucic en été 1913 et ensuite par Granel un peu plus tard.  
                                                 
 

 

Monoplan d'ASTANIERES à stabilité automatique

"L'automaticité des commandes est basée sur l'action directe de 2 pendules constitués, l'un par l'ensemble du fuselage oscillant autour d'un axe longitudinal supérieur, et l'autre par la nacelle siège du pilote, qui oscille autour d'un axe transversal. Les ailes à surfaces tordues sont à incidence croissante du centre à l'extrémité latérale." J.H

Il  est équipé d'un moteur de voiture  à quatre cylindres  installé dans le fuselage. Par l'intermédiaire d'un système de chaînes il entraîne une hélice propulsive placée en hauteur.

L'avion est présenté en 1914 au Concours de Sécurité sous l'appellation Constantin-d'Astanières, Louis Constantin ayant participé à sa conception en matière de sécurité.