Morane-Saulnier

 
                     

Retour

 
                         
 

En 1911, Raymond Saulnier avec ses amis Léon Morane et Gabriel Borel s'associent pour créer la Société Anonyme des Aéroplanes Morane-Borel-Saulnier. Ils construisent le monoplan Morane-Borel qui, piloté par Védrines, entreprend le vol Paris-Madrid du 21 au 26 mai 1911.

Le 10 octobre 1911 l'entreprise change de nom et devient la Société Anonyme des Aéroplanes Moran-Saulnier. Elle présente quatre nouveaux monoplans à l'exposition de 1911.

 
 

 

 
 

Morane-Borel

C'est un monoplace qui ressemble au Blériot XI. Différents modèles très semblables les uns par rapport aux autres sont produits.

Envergure 9,30 m.

Longueur 6,90 m.

Surface alaire 14,5 m2.

Vitesse maximum 111 km/h.

Moteur Gnôme 50 cv.

 
 

 

Morane-Saulnier-Type Garros

En 1912, Morane Saulnier construit un monoplan pour Roland Garros qui fait avec le trajet Tunis Sicile.

Une version avec flotteurs est utilisée par Garros à Monaco en 1913.

Plus tard, en 1913, deux autres monoplans sont produits pour cet aviateur qui utilise l'un d'eux pour effectuer le voyage Sait Raphael Bizerte en Tunisie.

 
 

 

   
 

 

 
 

Un biplace est présenté au Concours Militaire de 1911. Son fuselage est plus court et le train d'atterrissage renforcé.

Les différentes versions des Morane d'avant la Grande Guerre précèdent les Morane-Saulnier-Parasol utilisés par de nombreux pilotes au début de la guerre 14-18.

 
 

 

Morane-Saulnier-Parasol

La carte postale ancienne ci-contre montre l'une des versions du Morane-Saulnier-Parasol.

C'est le modèle type G qui précède le type L de 1913 rendu célèbre par Jean Navarre qui remporte le 1er avril 1915 l'une des toutes premières victoires de la guerre de 14-18 avec cet avion qui n'est même pas armé.

C'est avec cet avion qu'est constituée la première escadrille de chasse de la guerre.

Les passagers emportent un fusil pour tirer sur l'avion ennemi en s'approchant au plus prés pour viser l'adversaire. Le pilote lâche les commandes pour tirer.

 
                         
 

 

Morane-Saulnier type N

Dessin de Bernard Lengert qui représente le MS type N aux couleurs de Jean Navarre. C'est un monoplan qu'il inaugure en octobre1915. L'avion est équipé d'une mitrailleuse Hotchkiss de 25 balles qui tire dans le champ de l'hélice. Les balles frappant les pales sont déviées par des gouttières en acier.

C'est un appareil instable, difficile à piloter, qui a été construit à peu d'exemplaires et n'a pas été retenu par l'armée.

Le 26 octobre 1915, avec ce nouveau monoplace, Jean Navarre remporte sa troisième victoire officielle. Il contraint le L.V.G CII  à se poser prés de Jaulgonne (Aisne).

Voir les sites :

http://www.navarre-jean.com

http://bernard.lengert.pagesperso-orange.fr/