Alberto Santos Dumont

 
                                         

Retour

 
                                                 
 

 

Alberto Santos Dumont, le très riche petit-fils d'un émigrant français et fils d'un brésilien propriétaire d'une plantation de café, s'installe en France en 1891.

Pour apprendre ce dont il estime avoir besoin il prend des cours auprès d'Emmanuel Aimé, professeur de maths et l'un des fondateurs de l'Aéroclub de France. Jusqu'en 1906 Aimé aide Alberto pour les calculs dont il a besoin pour réaliser ses aéronefs, ballons et avions.

Santos Dumont construit de nombreux aéronefs. Il commence par une série de ballons avant de se lancer dans la réalisation des avions qui le rendront célèbre, à commencer par le 14 bis qui vole en 1906 à Bagatelle. Le dernier ballon, le N°14, est un dirigeable construit en 1905.

Carte postale commémorative: provenance : H.Guyot

 
 

 

 
 

Santos Dumont 14 bis, 1906

Le brésilien Alberto Santos Dumont construit et pilote le 14 bis à Bagatelle (Paris). Le 23 octobre 1906 il s'élève au dessus du sol sur une soixantaine de mètres. C'est le premier véritable vol en Europe. Le 12 novembre, avec cet avion équipé d'un moteur Antoinette de 50 CV il parcoure 220 mètres en vol à la vitesse de 40 km/h. Cette performance est homologuée comme étant le premier record du monde d'aviation.

Son avion est appelé 14 bis car auparavant il avait utilisé pour ses expériences un dirigeable immatriculé 14.

En 2006 des brésiliens sont venus à Bagatelle avec une réplique du 14 bis pour renouveler l'expérience. Mais ils n'ont pas pu réitérer l'exploit l'appareil ayant été endommagé au décollage.

 
 

 

Santos Dumont N°19 (novembre 1907)

 "La Demoiselle"

C'est le dix neuvième engin volant du brésilien SANTOS-DUMONT, les précédents étant surtout des ballons dirigeables. Il est extrêmement léger, 105 kg avec son pilote à bord ce qui est exceptionnel. Moteur à 2 cylindres de 18 CV Dutheil et Chalmers.

Il fait 5 mètres d'envergure. Le réservoir est placé au dessus de la tète du pilote. La direction est assurée par un déplacement latéral du siège qui actionne les plans latéraux. Par la suite Santos Dumont les a remplacés par des ailerons.

 

 
 

 

 
 

 

 
 

La Demoiselle N°19 bis

 

La Demoiselle N°20 - 1909

 
 

Santos Dumont perfectionne sa Demoiselle. Les ailerons sont supprimés et remplacés par un gauchissement des ailes.

L'avion vole très bien. Santos l'utilise fréquemment et déclare avoir atteint l'altitude de 3.000 m.

Envergure 5,10 m.

Longueur 8 m.

Hauteur 2,4 m.

Poids total avec pilote 143 kg.

Moteur Darracq de 35 CV.

Vitesse 90 km/h.

 
  Nombre de visiteurs :