Emile Train

 
                                         

Retour

 
                                                 
 

Monoplan Train

                         
 

Le premier avion de Train ressemble à une "Demoiselle" mais il est entièrement métallique ce qui est un avantage le bois se déformant avec l'humidité. De ce fait l'armée achète plusieurs appareils (entre 5 et 7) pour les tester en Algérie à l'école de Biskra dans le Sahara.

 
 

 

 
 

Première version du monoplan Train

 
 

 

"Le fuselage se démonte au moyen de 6 boulons en 2 parties sans dérégler les commandes."

Avec cet avion, en mai 1911 à la course Paris-Madrid, le monoplan de Train a une panne de moteur au décollage.

En essayant de rejoindre le terrain d'Issy-les-Moulineaux et pour éviter des cavaliers il se crashe sur un groupe de personnalités dont le Ministre de la guerre qui est tué.

N'étant pas mis en cause dans l'accident, le lendemain, Emile Train est autorisé à essayer de nouveau un autre appareil.

Ci-contre :

Deuxième version du monoplan Train.

Celle-ci a une partie du fuselage recouvert.

 
 

Emile Train produit des monoplans jusqu'en 1912 date à laquelle il sort un monoplan inspiré du Nieuport avec 3 ou 4 places avec un fuselage entièrement recouvert.