Gabriel et Charles Voisin

 
                                         

Retour

 
                                                 
 

VOISIN-FARMAN - 1907/1908

"En 1907, était enfin réalisé le "biplan Voisin", moteur Antoinette de 16 cv. Le 15 mars de la même année, Charles pilotant cet appareil réalisait à Bagatelle un vol de 80 mètres."

C'est un avion construit par Voisin en collaboration avec Farman sur lequel John Moore-Brabazon va décoller de Leysdown dans le Kent.

 

Moteur Vivinus 4 cylindres 40 HP.

 

Le 13 janvier 1908, c'est sur un avion de ce type à moteur Antoinette qu'Henry Farman réussit le premier kilomètre en circuit fermé à Issy-les-Moulinaux.

Henry Farman et  Gabriel Voisin en 1908.

 

 
 

 

 
                                                 
 

 

Biplan Gabriel Voisin - "Le Canard" - 1910

"Surface portante 35 mq., envergure 10 m, largeur des plans 2 m, espace des plans 1 m 75, équilibreur à 5 m à l'avant. Poids en ordre de marche 400 kgs, moteur Gnôme 50 HP."

La conception de cet avion s'inspire du "14 bis" de Santos Dumont. L'avion est essayé par Maurice Colliex à Issy-les-Moulineaux au printemps 1910. Pour faciliter les essais et les faire prés de son atelier Voisin équipe son avion de flotteurs inventés par Fabre. Mais il conserve les roues ce qui fait de son engin le premier hydro aéroplane amphibie

 

 
 

Hydroaéroplane VOISIN Canard - 1911

Le Voisin canard est le premier hydravion amphibie de tous les temps. Il est équipé à la fois de flotteurs et de roues. 

Le 3 août 1911 Colliex décolle du terrain d'Issy-les-Moulineaux et va faire un amerrissage sur la Seine au pont de Saint Cloud. Peu après il redécolle sur la Seine et retourne se poser à Issy-les-Moulineaux.

C'est un véritable exploit.

Au mois de juin 1912 il participe à un exercice en compagnie du navire "La foudre" .

 

 
 

VOISIN 13,5 mètres - 1913

"La foudre" a embarqué plusieurs types d'hydravions pour faire des essais à l'époque des débuts de ce qui deviendra plus tard l'Aéronavale.

En 1912 Voisin produit le prototype de son biplan 13,50 mètres à moteur rotatif  qui est acheté par l'armée et évoluera pour devenir notamment au cours de la Guerre de 14 un avion de bombardement à moteur de 130 CV.

L'hydravion présenté sur la carte postale ci-contre est, semble-t-il, un dérivé du 13,50 m terrestre qui est présenté  ci-dessous.

 

   
 

 

 
                                                 
 

VOISIN - Hydroaéroplane